Compte-rendu du CA de l’UFR Sciences du 12 janvier 2006

vendredi 20 janvier 2006.
 

Point en suspens

Compte-rendu du CA du 6 oct 05 : 1 abs ; 29 pour.

1. Révision des statuts de l’UFR

-  création d’un département STU (sciences de la Terre et de l’Univers). Cette création avait été refusée par le CA l’an dernier. Depuis, elle a été soumise à un conseil du departement SVT : 24 pour, 2 abs. D’autre part, un demi-poste administratif a été créé. Les deux principaux problèmes qui avaient conduit au refus l’an dernier étant levés, la création du département STU a été approuvée à l’unanimité.

-  articles 18 et 19 : composition du conseil scientifique et élections des représentants étudiants. Approuvés à l’unanimité.

2. Examen du budget de gestion 2006

Nous avons comme documents :
-  projet de budget de gestion 2006 par destinations et actions LOLF (hors recherche)
-  prévision/réalisation du budget 2005
-  recettes de fonctionnement 2005
-  évolution des recettes de 2003 à 2005
-  bilan 2005 des départements et IUP
-  répartition de la DGF

On peut noter :
-  taux étudiant master 2 recherche : 200 €
-  taux étudiant master 2 pro : 280 €
-  taux étudiant prépa agreg : 100 €
-  pour les étudiants L et master 1, les cours sont comptés 1, les TD 1,5 et les TP 8 ; après multiplication par le nombre d’étudiants cela donne un certain nombre de points pour chaque formation ; le total permet d’attribuer 0,059 € à 1 point.

Chaque formation devra déduire de la somme attribuée la dotation aux amortissements. D’après le vice-doyen aux enseignements, il ne devrait pas y avoir de déduction (-25% l’an dernier) pour payer le dépassement des heures complémentaires attribuées par la Présidence. Par contre, pour 2007, un dépassement de 2000 h (90 000 €) est prévu. Le Doyen s’engage à renégocier avec la Présidence.

Après des demandes d’explications de la part du représentant du MEDEF, de A. Vailly (élu collège B) et de moi-même, le budget de gestion 2006 est mis au vote : 1 abs, 30 pour.

3. Examen de dossiers FSDIE

Pas de demande.

4. Examen des tarifs

- cotisation CDUS (conférence des doyens des UFR de Sciences) : 450 € ; unanimité

- polycopiés : les tarifs des polycopiés vendus au 1er semestre de l’année 2005-06 ont été soumis au vote de façon à régulariser l’encaissement de l’argent (ne sachant pas le nom des étudiants qui ont achetés les polycopiés au 1er semestre, il est impossible de les rembourser ; 1 abs, 4 contre, 26 pour. Pour le second semestre, aucun polycopié ne sera vendu par l’UFR.

5. Examen des dossiers de vacataires 2005-06

Unanimité.

Questions diverses

1. Proposition de nomination d’une personnalité extérieure au CA. Il s’agit de Pascal Marchal, responsable qualité à la savonnerie Bernard : unanimité.

2. Compte-rendu de la réunion du comité de suivi des licences. Jean-Claude Meslin, reponsable du 1er cycle, a fait un compte-rendu de cette réunion. Il est proposé de faire une pré-rentrée par mention de licence pour faire une présentation plus pointue des études à la Faculté. Il a aussi été proposé de maintenir les créneaux de cours et de TD d’1h20 jusqu’à la fin de l’habilitation. Il a été remarqué une grosse disparité entre les nombres d’unités de découvertes selon les différents parcours. Des étudiants primo-entrants ont été déçus de ne pas pouvoir prendre des unités de découverte dans d’autres UFR ; il a également été noté le manque d’adéquation entre certains cours et TD.

3. Information sur le possible transfert de l’IUP génie civil à Polytech. Le Doyen nous informe que le Président souhaite que la décision soit prise après une réunion qui aura lieu le 30 janvier entre les directeurs de Polytech, de l’IUP génie-civil, de l’UFR, Pierre Thomas, chargé de mission sur le site de Saint-Nazaire et du Président. Le Doyen soutiendra les 2 propositions suivantes :
-  1. L’UFR Sciences et Techniques garde l’IUP Génie Civil ou à la rigueur un master pro avec une dotation horaire de 800 h/année (demandée par le président du conseil de perfectionnement de l’IUP, représentant de la profession).
-  2. Si le Président préfère le transfert de l’IUP à l’Ecole Polytechnique, le Doyen propose que l’UFR Sciences demande l’ouverture d’un master pro orienté vers le "maritime" sur le site de Nantes.

P.S. : de différentes sources, j’ai appris que, quelques jours après le CA, le Doyen avait réuni un certain nombre de personnes pour annoncer qu’il ne souhaitait pas se représenter à l’élection de directeur de l’UFR et qu’il allait démissionner dès avril 2006 ; si cette information s’avère exacte, je pense qu’il aurait été préférable de l’annoncer au Conseil d’Administration.



Forum