Compte-rendu du CEVU du 7 avril 2005

jeudi 14 avril 2005.
 

Compte-rendu du CEVU du 7 Avril 2005.

Ordre du jour :
-  Informations générales
-  Approbation des procès-verbaux des séances du CEVU des 16 septembre 2004 et 14 octobre 2004.
-  Election de la personnalité extérieure à titre personnel.
-  Elections dans les commissions
-  Campagne d’habilitation des diplômes d’université
-  Calendrier de mise en œuvre de la procédure de VA 85
-  Avis sur la tarification des formations de Formation Continue
-  Point sur l’évolution des effectifs
-  Questions diverses

N’ayant pu être à la Présidence qu’à 14h30, je n’ai pas suivi le déroulement des 4 premiers points de l’ordre du jour.

Election de la personnalité extérieure à titre personnel. Elections dans les commissions

Madame Catherine TOUCHEFEU s’était portée candidate en tant que personnalité extérieure (l’élection n’avait pu avoir lieu lors des deux premières séances faute de candidat).

Se sont portés candidats à la Commission consultative sur l’aménagement des espaces publics du campus Tertre-Lombarderie :
-  pour le collège Enseignants-chercheurs, enseignants ou chercheurs appartenant à une UFR ou un laboratoire établi sur le site (4 sièges) : Mr Jérôme WILGAUX, UFR Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie, et Mme Isabelle GARAT, IGARUN.
-  pour le collège des personnels IATOSS ou des Bibliothèques en fonction sur le site (4 sièges) : Mme Marie-Claude GARRO, Bibliothèque Universitaire, et Mme Pascale ZERBONE, UFR Histoir, Histoire de l’Art et Archéologie.

Se sont portés candidats pour la commission FSDIE (1 siège enseignants ou IATOSS) :
-  Pas de candidature.

Campagne d’habilitation des diplômes d’université. La commission permanente du CEVU avait au préalable examiné les demandes de reconduction ou de création de Diplômes universitaires, et formulé un petit nombre d’observations sur certaines demandes d’habilitation :

UFR de Sciences pharmaceutiques, DIU de Droit Médical : supprimer la mention « [le DU de droit médical] constitue un complément de formation utile pour s’inscrire à un Master de droit médical et ensuite intégrer une formation en thèse ». La commission estime qu’il ne doit pas y avoir confusion entre les DU et la formation initiale LMD.

UFR Droit et Sciences Politiques, DU Sciences criminelles : La commission constate que les participants à cette formation sont issus, à une majorité écrasante, de la formation initiale (32 inscrits sur 34). La question se pose de savoir pourquoi les matières enseignées ne figurent finalement pas dans le cursus de formation initiale. La commission propose d’ajourner au 12 mai le renouvellement de ce DU, après audition de Mme S. GrUNVALD, responsable de la formation.

UFR Sociologie, DU Analyse des contextes de formation et d’intervention sociale : La commission propose d’ajouter : « Cette formation peut se constituer comme un complément indispensable pour aborder ultérieurement une formation universitaire de niveau 1ère année de Master, notamment les masters des métiers de la formation et d’ingénierie sociale, dans le cadre d’une V.A.E. »

STAPS, DU Sciences et techniques liées à l’intervention en éducation physique et sportive : la discussion a été vive sur le constat que ce DU (création nouvelle) est conçu comme une structure d’accueil pour les étudiants titulaires de la licence 3, ayant déjà effectué une année en IUFM et n’ayant pas été reçu au CAPEPS, et souhaitant le préparer une seconde fois. La commission propose d’une part d’habiliter ce DU pour 2 ans et de refaire le point après de délai, et d’autre part d’ajouter une mention limitant le redoublement. Au-delà de la question du DU le conseil aborde le problème du recrutement des étudiants en STAPS dans un contexte de diminution drastique des postes offerts au CAPEPS. Le rectorat a d’ores et déjà imposé l’application d’un numerus clausus à l’inscription en 1ère année (250 cette année, avec des perspectives de diminution de ce quota dans les années suivantes).

Le conseil a adopté les propositions de la commission permanente. Il a de plus adopté le principe de ne pas associer d’ECTS aux diplômes Universitaires.

Avis sur la tarification des formations de Formation Continue

Après discussion sur le coût des différentes formations, sur les tarifs selon qu’il y a ou non prise en charge par un organisme payeur, et des remarques sur le tarif jugé un peu élevé (732 ou 772 euros) de la prise en charge individuelle, le conseil donne un avis positif sur la grille de tarification de la Formation Continue.

Point sur l’évolution des effectifs On a enregistré 31200 premières inscriptions (- 5.6% par rapport à l’année précédente, - 4% si l’on compte les réinscriptions après changement d’orientation ) : 15% de plus en Droit, mais une diminution de 15% en Sciences, de 23% en Sciences Eco, de 20% en STAPS, et de 11% à l’EPUN. Sur l’ensemble des cursus, diminution de 1.1%. Des statistiques plus précises seront fournies ultérieurement.

Questions diverses

Aucun texte ne précise qu’en cas d’absence justifiée (par un certificat médical) à une épreuve de contrôle continu, on attribue à l’étudiant la note précédente, ou la note suivante de CC, ou par défaut la note d’examen final. Un rattrapage doit être proposé à l’étudiant, et si celui-ci ne peut avoir lieu, la moyenne de CC doit être calculée sur les épreuves auxquelles l’étudiant a assisté.



Forum