Assemblée Générale des personnels 15 avril 2014

jeudi 17 avril 2014.
 

Note ajoutée le 17 avril : La réunion d’information du mercredi 23 avril prochain aura lieu à 13h, amphithéâtre Bonamy du bâtiment Erdre de l’IEMN-IAE (en face de le bibliothèque Droit-Economie-Gestion).


L’assemblée générale des personnels, suite à un appel intersyndical CGT-FO-FSU-SGEN-SUD portant sur "Le regroupement d’universités et d’établissements : quelles options ? quelles conséquences pour les étudiants, les personnels BIATSS et enseignants/chercheurs", s’est réunie le 14 avril et a décidé à l’unanimité d’adresser au président de l’université de Nantes le texte suivant :

« L’AG des personnels de l’Université de Nantes, réunie aujourd’hui pour débattre des enjeux des regroupements d’Universités, souhaite interpeller la présidence de l’Université de Nantes et les collègues. Elle s’inquiète de l’absence totale de débats dans notre Université et du pilotage bureaucratique du dossier de ces regroupements. Elle rappelle que l’entrée dans une COMUE telle que “l’Université Bretagne Loire” est irréversible, et que ses conséquences seront très lourdes pour les personnels et les étudiants (réduction de l’offre de formation, accroissement de la précarité et développement de la souffrance au travail).

Elle exige la révision du calendrier pour éviter un regroupement à marche forcée et permettre un réel débat entre les personnels et les étudiants.

Elle exige d’avoir accès aux documents préparatoires et aux textes de travail sur ces regroupements au fur et à mesure de l’avancée des réflexions.

Elle exige de connaître les arguments de l’équipe présidentielle en faveur de tel ou tel type de regroupement (association versus COMUE).

Enfin, elle rappelle que l’équipe présidentielle de l’Université a été élue avant la promulgation de la Loi Fioraso, et les enjeux dont il est question dépassent donc très largement son mandat. Par conséquent, elle exige la tenue rapide d’une consultation démocratique des personnels et des étudiants (référendum sur le type de regroupement, en associant les organisations syndicales sur la définition de la question posée) et refuse le simulacre de démocratie que constitue la page Web censée recueillir l’opinion des collègues sur le site Intranet de l’Université.

Lors de la réunion d’information qu’elle organise le 23 avril prochain, l’équipe présidentielle devra apporter des réponses à ces inquiétudes légitimes des personnels.

L’AG des personnels. »
— 


Répondre à cet article

Forum