11 mars 2009 : journée nationale "De la maternelle à l’université"

vendredi 6 mars 2009.
 

Pour la défense de l’Ecole Publique de la maternelle à l’université

La contestation des politiques éducatives de Darcos, Pécresse, Sarkozy et Fillon s’amplifie à tous les niveaux du système éducatif. C’est en réalité UN projet de démantèlement du service public qui se met en place, dans le cadre de la réforme des politiques publiques, avec pour objectif la réduction drastique des moyens publics accordés à l’éducation.

Nous voulons une école de l’égalité des droits, ambitieuse et laïque, qui lutte contre l’échec scolaire, combatte les inégalités sociales, recherche la réussite de tous et permette au plus grand nombre l’accès à des études universitaires réussies dans des conditions matérielles décentes.

Pour l’emploi et le budget :
-  Contre les suppressions de postes (1090 dans le supérieur - 13500 pour 1er et 2nd degré).
-  Contre la suppression des RASED.
-  Contre l’externalisation des services et la disparition programmée des personnels de catégorie C à l’université

Pour des statuts nationaux dans le cadre de la fonction publique d’état :
-  Retrait du décret modifiant le statut des enseignants chercheurs
-  Contre les rémunérations au mérite et la généralisation des primes

Pour un service public de l’enseignement technologique et professionnel
-  Contre la généralisation des Bac Pro 3 ans et la suppression des BEP
-  Pour le maintien des moyens de fonctionnement des IUT

Pour une formation professionnelle des futurs enseignants, accessible sans sélection sociale
-  Pour une formation pédagogique rémunérée après l’obtention du concours
-  Maintien du potentiel de formation des IUFM
-  Contre cette réforme des concours et pour le maintien des concours actuels en 2010

Pour une politique de recherche ambitieuse liant recherches fondamentales et appliquées
-  Contre le démantèlement des organismes de recherche (CNRS, INSERM...)
-  Pour une recherche indépendante au service de la société

Pour les libertés publiques et les libertés académiques
-  Non à la criminalisation des mouvements syndicaux
-  Pour la liberté d’enseigner, et de poursuivre des travaux de recherches indépendants.

La mobilisation unitaire des personnels de l’éducation nationale, des étudiants, des parents, s’inscrit naturellement dans la perspective de la grève interprofessionnelle du 19 mars pour exiger d’autres choix pour l’emploi, les services publics, le pouvoir d’achat, la protection sociale et contre la précarité.

Rassemblement mercredi 11 mars à 16h30 Place du Commerce - Nantes Manifestation vers la préfecture à 18h00

A l’appel départemental de : FSU, FERC-CGT, FNEC FO, Sgen-CFDT, Sud-éducation, UNSA-éducation


AppelAGUniversite2mars.pdf

DeLaMaternelleAlUniversite11mars2009

Forum