Compte rendu CA Université 25 janvier 2008

vendredi 25 janvier 2008.
 

8h30 : quelques dizaines d’étudiants investissent la salle du conseil et empêchent la tenue du CA. Le Président malgré cela déclare la séance ouverte avec le quorum et « suspend » la séance en parlant de reconvocation sous quinzaine.

10:00 les élus syndicaux publient le communiqué ci-joint

14h45 : un mail et un coup de téléphone de la Présidence convoquent chaque conseiller pour une reprise du CA à 18h. Beaucoup d’élus syndicaux sont pris de court, d’autant qu’ils étaient restés à la Présidence jusqu’à 11h30 et que personne n’a jugé utile de les prévenir ; cela explique que nous avons été 2, et non pas 11, à défendre le point de vue unanime de l’intersyndicale. Manifestement cet horaire, a contrario, convenait parfaitement aux personnalités extérieures et aux autres partisans du oui au vote des statuts, qui n’ont eu aucun problème pour être présents ou donner procuration.

18h : un dispositif policier dehors et une dizaine de personnes dedans filtrent l’entrée des conseillers. La séance reprend, mais 14 présents ayant émargé le matin sont absents (dont 9 syndicalistes élus du personnel). Dehors quelques dizaines d’étudiants manifestent.

Les statuts sont examinés article par article quand il y a plusieurs rédactions alternatives ; nous intervenons en faveur d’un CA à 29 plutôt que 30 afin d’éliminer une personnalité extérieure et renforcer ainsi le poids relatif des enseignants, BIATOSS et étudiants. C’est le CA à 30 qui est adopté. Sur la place des enseignants de l’IUFM dans les listes de candidats au CA, il est adopté qu’ils sont rattachés au secteur de formation correspondant à leur discipline d’enseignement ou à défaut à leur diplôme. Conformément à la position commune de l’Intersyndicale, les deux syndicalistes présents, J. Le Balc’h et H. Lelourec, votent Contre ; il y a 1 Abstention et 33 votes Pour. La majorité nécessaire à l’adoption étant 27, les statuts sont adoptés.

Examen des statuts du CTP (Comité Technique Paritaire) : reporté, ce qui aura pour effet de décaler le calendrier des élections correspondantes.

Adhésion au GIP Cancéropôle : unanimité.

Modification des statuts de l’UFR Lettres : unanimité.

Tarifs, subventions et dons : unanimité.

Question diverse : le Snesup questionne sur les graves problèmes de santé liés à la fréquentation des locaux de l’unité INSERM 601, en rappelant notre demande (écrite il y a 2 semaines) que les personnels et étudiants ne soient plus soumis à ce risque ; devant l’absence de réponse convaincante, le Snesup annonce qu’il n’a pas d’autre solution que de saisir le Procureur (ainsi que la CGT l’a déjà fait).

Fin de la séance vers 20h15.


Communique25janvier10h.pdf

Forum