18 octobre : GREVE dans l’enseignement supérieur

mardi 16 octobre 2007.
 

Grève dans l’enseignement supérieur et la recherche

Après le prétendu « pacte pour la recherche » de 2006 et la loi dite« Liberté et responsabilité des universités » adoptée cet été, le CNRS est maintenant quasi démantelé par le gouvernement.

Ces orientations s’inscrivent dans le désengagement de l’Etat de ses responsabilités budgétaires et scientifiques pour l’avenir ; elles sont cohérentes avec le refus de toute création d’emploi au budget 2008, cohérentes avec la mise en cause des statuts et des retraites tant du régime général que des régimes spéciaux.

La concentration des pouvoirs entre les mains des présidents d’universités, au détriment de la collégialité démocratique, s’accompagnerait d’un transfert de la responsabilité scientifique des laboratoires, de fait retirée au CNRS.

Les chercheurs et les ITA des organismes seraient placés sous l’autorité des présidents d’université, des emplois contractuels remplaçant des postes de titulaires !

La recherche, dans sa diversité, ses rythmes, ses enjeux est placée sous la coupe d’un contrôle étatique par l’ANR, qui finance, et par l’AERES, qui évalue dans des conditions opaques et selon de pauvres indicateurs bibliométriques

Les crédits de base remplacés par des financements à court terme (sur contrat) minent la recherche.

A travers la mise à sac du CNRS, c’est la structure de notre système de recherche qui est mise en danger.

-  Pour une recherche au service du développement des connaissances,
-  Pour des postes de titulaires dans la recherche et l’enseignement supérieur,
-  Pour un service public de la recherche et de l’enseignement supérieur,

Les chercheurs et enseignants-chercheurs, tous les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche doivent sans attendre réagir !

Tous dans l’action, en grève, dans les manifestations et rassemblements du 18 octobre 2007

SNESUP-FSU SNCS-FSU



Forum