27 juin 2006 : motion écoles doctorales

mardi 27 juin 2006.
 

<< 27 juin 2006

Réforme des études doctorales : Le Conseil Scientifique de l’université de Nantes s’inquiète d’une remise en cause du service public d’enseignement supérieur

Le projet d’arrêté relatif à la « formation doctorale » qui a été rendu public le 31 mai dernier est porteur de menaces lourdes contre le service public d’enseignement supérieur et de recherche.

La logique du texte proposé est de faire reposer la formation doctorale sur les écoles doctorales, accréditées par le Ministère suite à une évaluation nationale périodique par l’Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur dont le rôle, les contours, les critères sont encore très flous. Ces écoles doctorales pourront être créés au sein de tout établissement d’enseignement supérieur (public ou privé). L’accréditation des écoles vaudra désormais, pour le Ministère, habilitation à délivrer le doctorat et entraînera la capacité pour l’établissement à inscrire les doctorants

Le Conseil Scientifique de l’université de Nantes s’inquiète de cette réforme qui remet en cause le service public d’enseignement supérieur et de recherche et qui n’apporte pas de réponse à la situation des doctorants et demande que le gouvernement revoie profondément son projet d’arrêté, en prenant en compte deux orientations prioritaires :
-  La délivrance du doctorat, et au delà des diplômes nationaux, doit rester le monopole des établissements d’enseignement supérieurs publics
-  Des mesures pour améliorer la situation des doctorants et leur offrir un vrai statut doivent être mises en place. >>

Motion adoptée par 20 pour, 6 abstentions, 1 contre.



Forum