Dimanche 22 Juillet 2018                           

HOMMAGE A BERTRAND

 

Notre collègue et ami Bertrand Illien s'est éteint le 18 février 2018 à Saint Denis de la Réunion à l'âge de 49 ans, entouré de Sophie, son épouse, et de ses trois enfants : Victor, Juliette et Arnaud. Un an auparavant il avait subi une intervention grave et traumatisante qui paraissait l'avoir guéri. Hélas, bien qu'il fût solide comme un roc, le cancer ne lui a laissé aucune chance.

Originaire des Côtes d'Armor, il y retournait régulièrement pour se ressourcer et pour aider ses parents, propriétaires d'une exploitation agricole. Son enfance et l'environnement dans lequel il avait grandi avaient laissé en lui une détermination profonde et un sens aigu des vraies valeurs. Fidèle en amitié, tourné vers les autres, il avait une grande capacité d'écoute et on pouvait compter sur lui.

Après une Maîtrise de chimie à Brest (Université de Bretagne Occidentale) et l'obtention d'un DEA de Chimie Informatique et Théorique à l'Université de Rennes I, Bertrand y a préparé sa thèse de Doctorat sous la direction du Professeur Alain Botrel. Ses travaux de thèse ont porté sur l'étude théorique des propriétés électroniques (optique non-linéaire) de molécules organiques. Après sa soutenance de thèse, il a obtenu un poste d'ATER à l'Université d'Angers de septembre 1996 à août 1997 et il y a effectué des travaux de recherche avec le Professeur Jean Roncali, alors directeur du Laboratoire d'Ingénierie Moléculaire, sur la simulation de propriétés électroniques de composés synthétisés à Angers.

Bertrand a ensuite été nommé Maître de Conférences à l'UFR des Sciences et Techniques de l'Université de Nantes. C'est à Nantes que Bertrand et Sophie ont fondé leur famille et eu leurs trois beaux enfants.

Il a aussitôt inscrit son activité de recherche dans les thèmes du Laboratoire de Spectrochimie et Modélisation dirigé par le Professeur Christian Laurence. Il a en particulier, avec plusieurs permanents du laboratoire, optimisé les moyens de calcul déjà disponibles et mis en place de nouveaux outils. Il a mis son expertise en œuvre pour l'avancée de plusieurs thématiques de recherche du Laboratoire. Bertrand a notamment étudié à l'aide de méthodes de chimie quantique : les processus de transfert électroniques dans des systèmes organiques Donneurs-Accepteurs « push-pull », en relation avec la basicité de liaison hydrogène des sites accepteurs ; l'influence de l'environnement sur les valeurs de moments dipolaires de composés organiques ; le site de protonation et la basicité de Brönsted de composés organiques d'intérêt tels que des dérivés nicotiniques ou encore la galanthamine. Bertrand a également contribué à développer les théories de la diffusion de la lumière et leur application à la détermination des masses molaires avec le regretté Alain Proutière, en collaboration avec Martial Chabanel, tous les deux Professeurs à l'Université de Nantes. Il a aussi tissé de nouvelles collaborations fructueuses, en particulier avec l'équipe animée par Fabrice Odobel.

Dans le domaine des tâches collectives Bertrand a été un acteur de premier plan de la mise en place du Centre de Calcul Intensif des Pays de La Loire (CCIPL), avec des collègues du Laboratoire de Planétologie et de Géodynamique (UMR CNRS 6502) et de l'Institut des Matériaux de Nantes (UPR CNRS). Le CCIPL est devenu par la suite un outil majeur pour le calcul intensif sur le plan régional, en tant que mésocentre et plateforme intermédiaire avant les centres informatiques nationaux tels que le CINES et l'IDRIS. C'est également à la suite de sa nomination que le Laboratoire de Spectrochimie et Modélisation a commencé à utiliser les ressources des centres nationaux.

Sur le plan de l'enseignement, Bertrand a contribué à la mise en place et à la refonte d'Unités d'Enseignement (UE) dans le domaine de la Chimie Physique. Il a su répercuter son expérience en recherche dans ses enseignements appartenant à différentes UEs (Licence et Master), en particulier de Chimie Théorique mais aussi de Spectroscopie et d'Interactions Moléculaires. Il est coauteur d'un ouvrage de référence pour l'enseignement (M. Chabanel et B. Illien, Thermodynamique Chimique , 305 p. Ellipses, 2011) qui s'adresse aux enseignants et étudiants à ces mêmes niveaux.

Nous gardons en mémoire son sens de l'accueil, de la convivialité et du partage, notamment au cours de longues soirées d'été. Sportif, il aimait effectuer des séances de footing, par exemple le long des bords de l'Erdre en partant de l'UFR Sciences. Au cours d'échanges de tennis, il a également donné à plusieurs d'entre nous des « leçons » mémorables.

Promu Professeur en 2009 à l'Université de Saint-Denis de la Réunion, il y a assuré la direction du Département de Chimie puis du LCSNSA (Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments).

Bertrand nous donnait depuis lors des nouvelles régulières de lui et de sa famille et, à l'occasion de ses retours en métropole, il nous a rendu visite à plusieurs reprises. Il a accueilli plusieurs d'entre nous chez lui pour nous faire découvrir les merveilles de la Réunion, comme les treks et bivouacs dans les cirques, où les plaisirs d'une bonne confiture de goyaviers cueillis au cours de randonnées inoubliables. Il venait avec Sophie d'y faire construire une nouvelle maison.

Aujourd'hui il nous manque et nous nous associons à la douleur de sa famille, de ses proches et de ses amis.