Sunday, August 18th 2019                           

SYMBIOSE TEAM

Multistep Synthesis & Bioscience

 

Recherches fondamentales

 

 SOMMAIRE 

Thématique 10 - Méthodologie de synthèse en chimie radicalaire

Coordinateur: F. Dénes

Nous développons de nouvelles méthodologies en chimie radicalaire, principalement dans le domaine de la fonctionnalisation sélective de liaisons C-H non activées et de la préparation d'hétérocycles oxygénés. Nos projets sont conduits en collaboration avec des partenaires académiques et industriels, en France et à l'étranger.

La détermination des mécanismes réactionnels est au cœur de nos préoccupations et nous attachons un intérêt particulier à l'aspect fondamental des réactions que nous étudions, avec comme but ultime l'application des nouvelles méthodologies développées au laboratoire à la synthèse de composés d'intérêt.

 

Fonctionnalisations sélectives de liaisons C-H non-activées

Les carbocycles et hétérocycles à 5 chaînons constituent le squelette de base d'un grand nombre de molécules d'intérêt biologique et, par conséquent, ils représentent des cibles intéressantes pour le chimiste organicien. Parmi les méthodes permettant d'accéder à ces motifs, les approches mettant en jeu des étapes radicalaires sont particulièrement attractives, en raison notamment de leur compatibilité avec de nombreux groupements fonctionnels et de la possibilité de réaliser des réactions en cascade. Nous développons actuellement une approche originale à ce type de motifs en utilisant une réaction de fonctionnalisation sélective de liaisons C -H par transposition d'atome d'hydrogène.

 

Responsable: Dr. Fabrice Dénès (CEISAM, Coordinateur)

Partenariat:

  • Pr. Philippe Renaud (University of Bern - Switzerland)
  • Pr. Carl H. Schiesser (University of Melbourne - Australia)
  • Pr. Eoin M. Scanlan (Trinity College Dublin - Ireland) - Accords Erasmüs (échanges Masters)
  • Pr. Gwilherm Evano (Université Libre de Bruxelles - Belgique)

Financement:

  • ANR Programme Blanc ''UZFul-Chem'' (2013-2017) : 240 000 €
  • Programme Européen COST (European Cooperation in Science and Technology)
    " Biomimetic Radical Chemistry " Action CM 1201 (2013-2016)
    Working Group 4 (Bio-Inspired Synthetic Strategies)
    website: http://biomimetic-rad-chem.eu/working-groups/working-group-4-bio-inspire.html
    STSM Grants (2 x 3000 €)
  • Programme Bilatéral France-Irlande (Service Culturel de l'Ambassade de France): 5 500 €
    Dr. Carole Despiau (post-doctorante ANR, 2013-2014)
    Jean-Christophe Rouaud (doctorant ANR, 2014-2017)

Publications associées :

1-Soulard, V.; Dénès, F.; Renaud, P. Free. Rad. Res . 2016 , Sous Presse.
2-Gloor, C. S.; Dénès, F.; Renaud, P. Free. Rad. Res . 2016 , Sous Presse.
3- McSweeney, L.; Dénès, F.; Scanlan, E. M. Eur. J. Org. Chem . 2016 , 2080-2095.

 

Utilisation des acétals aluminiques en Chimie Radicalaire

Les motifs lactols constituent des synthons intéressants pour la construction de molécules élaborées. La cyclisation des a -halogéno esters constitue encore aujourd'hui un défi, tout particulièrement lorsque les conditions réactionnelles imposent de travailler à basse température. La cyclisation d' α-halogénoacétals (réaction de Ueno-Stork) permet d'obtenir des acétals cycliques, précurseurs des lactols correspondants. Cependant, si la cyclisation radicalaire en elle-même s'est révélée particulièrement efficace, certaines limitations sont apparues dans la version classique: la préparation des précurseurs peut se révéler délicate dans le cas des molécules polyfonctionnelles et l'hydrolyse acide de la fonction acétal cyclique conduisant aux lactols correspondant est difficilement compatible avec les substrats sensibles.

Nous avons développé une nouvelle stratégie permettant de résoudre une partie de ces problèmes. Cette méthodologie basée sur la cyclisation radicalaire d'acétals aluminiques. Ces derniers sont facilement obtenus par l'addition de DIBAL-H sur des esters α-halogénés. La cyclisation radicalaire est alors réalisée in situ à basse température.

 

Cette approche donne directement accès à des motifs γ-lactols pouvant être facilement fonctionnalisés en diols 1,4 ou encore en tétrahydrofuranes polysubstitués. La réaction est applicable sur une échelle de plusieurs dizaine de millimoles.

 

Nous avons mis au point une méthode générale d'accès aux motifs méthylène-γ-lactols, composés extrêmement sensibles aux milieux acides, et ces derniers ont pu être transformés de façon efficace en diols 1,4 ou encore en diènes 1,4.

 

Plus récemment, nous avons mis au point une méthode permettant de convertir directement des esters α-halogénés dérivés d'alcools allyliques en γ-lactones. Ce procédé ''one-pot'' est basé sur l'oxydation des acétals aluminiques cycliques issus de la réaction de cyclisation radicalaire par de simples dérivés carbonylés (aldéydes ou cétones). De façon similaire, des buténolides tétrasubtitués ont ainsi pu être préparés.

 

L'efficacité de ce procédé a été illustrée par la synthèse rapide et efficace de différents composés d'origine naturelle, comme la trans-Cognac lactone ou la maculalactone A.

La structure des espèces intermédiaires a été étudiée par RMN 13C-INEPT DOSY et nous avons pu montrer que les acétals aluminiques intermédiaires adoptent une structure dimérique dans la plupart des cas. Ces structures sont en accord avec les résultats obtenus par des méthodes quantiques (PCM(Toluene)-B3LYP/6-31+G(d,p)).


Responsable: Dr. Fabrice Dénès (CEISAM, Coordinateur)

Partenariat:

  • Pr. Carl H. Schiesser (University of Melbourne - Australia)
  • Pr. Hassan Oulyadi (Université de Rouen - France)
  • Dr. Jérôme Graton (Université de Nantes - CEISAM- France)

Financements:

  • MESR
    Anne Boussonnière - doctorante 2007-2010
  • ANR Programme JCJC ''Radic[Al]'' (2010-2013): 160 000 €
    Romain B énéteau - doctorant ANR, 2010-2013

 

Publications associées:

1-Boussonnière, A.; Dénès, F.; Lebreton, J. Angew. Chem. Int. Ed . 2009 , 48 , 9549-9552 (article repris dans SynStory 2010 , 3 , A27)
2-Boussonnière, A.; Bénéteau, R.; Zimmermann, N.; Lebreton, J.; Dénès, F. Chem. Eur. J . 2011 , 17 , 5613-5627 (sélectionné "Very Important Paper").
3- Bénéteau, R.; Lebreton, J.; Dénès, F. Chem. Asian. J . 2012 , 7 , 1516-1520.
4-Boussonnière, A.; Bénéteau, R.; Lebreton, J.; Dénès, F. Eur. J . Org. Chem. 2013 , 7853-7866 .
5-Bénéteau, R.; Despiau, C. F.; Rouaud, J.-C.; Boussonnière, A.; Silvestre, V.; Lebreton, J.; Dénès, F. Chem. Eur. J . 2015 , 21 , 11378-11386 (sélectionné "Hot Paper", Inside back cover).
6- Bénéteau, R.; Boussonnière, A.; Rouaud, J.-C.; Lebreton, J.; Graton, J.; Jacquemin, D.; Sebban, M.; Oulyadi, H.; Hamdoun, G.; Hancock, A.; Schiesser, C. H.; Dénès, F . Chem. Eur. J . 2016 , 22 , 4809-4824.
7- Boussonnière, A.; Bénéteau, R.; Rouaud, J.-C.; Despiau, C.; Lebreton, J.; Dénès, F. Pure Appl. Chem 2016 88 , 215-225.

 

Thématique 11 - Mimes de récepteurs biologiques, Nouveaux récepteurs biologiques supramoléculaires

Coordinateurs: M. Pipelier, D. Dubreuil
ANR Blanc 2009-2013 « Foldapsules», porteur de projet Ivan Huc ( IECB, CNRS 5248-Bordeaux).

Ce projet propose d'explorer une nouvelle approche, inspirée des systèmes biologiques, pour la conception et la synthèse de récepteurs artificiels à partir de molécules organiques. Ces récepteurs, construits à partir de brins moléculaires repliés en hélice, peuvent entourer complètement (encapsuler) une molécule invitée (Fig. 1). Chaque brin est constitué de plusieurs maillons qui contribuent à la forme de l'hélice repliée, à la taille de la cavité induite en son cœur et aux propriétés de reconnaissance moléculaire qui en résultent. L'hélice capture et relargue la molécule encapsulée en solution par le biais d'une déformation partielle et temporaire. Ce projet revient à créer de nouveaux codes artificiels entre les séquences primaires des maillons du brin, les structures repliées en trois dimensions, et les propriétés de reconnaissance moléculaire des capsules.

Notre contribution au projet ANR « foldapsule » est de fournir à nos partenaires Bordelais des structures hétérocycliques originales devant être introduites au cœur d'un foldamère (Fig.2).

Dans un premier temps les structures hétérocycles 1 à 5 ont été définies pour étudier les propriétés d'encapsulation des foldamers correspondants dans lesquels elles devaient être introduites. Ces choix ont été gouvernés par les contraintes géométriques qu'offrent les enchaînements hétérocycliques sur les deux fonctions carboxyles qu'ils présentent. En effet, les effets dipolaires induits par ces séquences azotés imposent une prédisposition spatiale aux élongations hétérocycliques qui sont induites par les liens peptidiques et contribuent à l'organisation hélicoïdale des foldamères. Grâce à l'expérience du laboratoire, les motifs pyridazinique 1 à 5 ont été préparés. A partir des premiers espaceurs 1 et 2 , une série de foldamères d'unités et de longueurs variables contenant ces structures en leur cœur a été préparée pour en évaluer les aptitudes d'encapsulation. Les études de reconnaissance moléculaire effectuées au sein du groupe du Dr. I. Huc ont révélée l'existence d'une reconnaissance sélectivement vis-à-vis de l'acide tartrique. Ces travaux ont donné lieu à plusieurs articles majeurs. La synthèse des deux enchaînements originaux bipyridazine pyridinyl diacide 4 et la bipyrazine pyridinyl diacide 5 a été engagée récemment. D'un point de vue fondamental, ces séquences devraient permettre d'obtenir des foldamères de nouvelles générations dont la capsule élargie présente une largeur théorique de 4 cycles benzéniques accolés. Ces composés offrent l'avantage d'être faciles d'accès et pour le composé 4 , d'être conformationnellement modulable par complexation avec un métal pour induire des propriétés catalytiques.

Les résultats de ces travaux ont conduit à une avancée essentielle, à savoir la validation définitive du concept des capsules repliées en hélice. Un nombre important de ces structures ont été préparées et caractérisées par RMN et RX. A moyen terme, ce concept devrait servir de base à de nouvelles capsules qui pourraient être utilisées comme détecteurs d'analytes ou pour le relargage contrôlé de substances actives. A plus long terme, le projet pose les bases de la conception d'objets moléculaires artificiels d'une taille et d'une complexité comparables à celle des enzymes, pouvant servir, par exemple, dans le domaine de la catalyse. Un progrès majeur a notamment été accompli avec l'encapsulation sélective de monosaccharides (fructose, glucose, mannose, galactose…) dont l'intérêt s'étend du diagnostic médical aux traitements thérapeutiques. Des avancées importantes en méthodologie de synthèses sont également à souligner, offrant par exemple l'accès à des monomères pyridaziniques disymétriques qui ont conduit à la découverte inattendue de la première structure organique artificielle en triple hélice.

Travaux réalisés dans l'équipe par : C . Aubé - Thèse ANR, à Nantes et M. Horeau, thèse MSER 2012-2015.

Collaborations : Dr. Ivan Huc (Institut Européen Chimie-Biologie, CNRS 5248 - Bordeaux).

Principale publication : Nagula Chandramouli, Yann Ferrand, Guillaume Lautrette, Brice Kauffmann, Cameron D. Mackereth, Michel Laguerre, Didier Dubreuil, Ivan Huc, Structure-based iterative evolution of a helically folded aromatic oligoamide sequence for the selective encapsulation of fructose, Nature Chem, 2014 accpeté..

Thématique 12 - Synthèse de molécules marquées et compréhension de mécanismes biologiques

Coordinateurs: J. Lebreton

Un programme ANR PCV (ISOMODTS 2008, porteur Pr. R. Robins-CEISAM) sur la réaction de N -déméthylation d'alcaloïdes de type nicotine et tropine par mesure cinétique des effets isotopiques est en cours. En tant que partenaire principal pour la partie synthèse, nous travaillons sur la préparation de molécules marquées (D, N15 et C13) de façon spécifique

Travaux réalisés dans l'équipe par :  Anaïs Fournial (post-doctorante financée par ANR ISOMODTS)

Collaboration : Biophysique  : Dr. R. Robins (CEISAM - ANR ISOMODTS 2008))

Principale publication:  A. Fournial, T. Ranaivondrambola, M. Mathé-Allainmat, R. J. Robins, J. Lebreton, A Short and Efficient Synthesis of Bridgehead Mono- and Dideuteriated Tropinones. Eur. J. Org. Chem. 2010 , 1, 152-156

Thématique 13 - Fonctionnalisation d'hétérocycles pyridaziniques par organobismuth et électrochimie .

Coordinateurs: M. Pipelier, D. Dubreuil & J. Lebreton

Nous menons une étude théorique sur la synthèse de dérivés pyridaziniques non symétriquement substituées en position 3 et 6. Ces séquences particulières sont peu décrites dans la littérature et par quelques approches peu optimisées malgré un intérêt pharmacologique évident. Notre intention était de développer un accès efficace et généralisable pour produire une diversité de motifs pyridaziniques non symétriques destinés, soit à être incorporés dans une structure hélicoïdale (&Thématique 8), soit à valoriser une méthodologie de conversion en composés pyrroliques par électrosynthèse que nous avons développée au laboratoire. C'est dans ce cadre que nous nous sommes intéressés aux outils de formation de liaisons C-C à partir de précurseurs 3,6-dihalogénopyridazine en collaboration avec les Prs E. Léonel et S. Codon.

La première stratégie, que nous avons explorée a été la préparation de motifs de type aryl- ou hétéroaryl-pyridazine dissymétrique A , B et C, via les organobismuths aromatiques, peu décrits dans la littérature jusqu'à lors (Schéma 2). Le premier impératif, auquel nous avons répondu, a consisté à préparer les réactifs triaryl- et hétér

oaryl-bismuths D et E à partir de précurseurs hétérocycliques halogénés. Le premier point a été résolu facilement en série arylique via les intermédiaires organozinciques générés par une catalyse au CoBr 2 en présence de zinc. Mais nous avons rencontré beaucoup plus de difficultés en série hétéroarylbismuths. Leur préparation a nécessité l'optimisation de la formation des hétéroarylzinciques via des intermédiaires organolithiens, produits par réaction de n -Buli sur les bromures d'hétéroaryles correspondants, qui sont ensuite piégés par du ZnCl 2 . Selon ces deux procédés efficaces et reproductibles, vingt-deux organobismuths ont été synthétisés avec des rendements variant de 20 à 93%.

Nous avons ensuite étudié la réaction de couplage C-C palladocatalysée entre la 3-chloro-6-iodopyridazine et les réactifs organobismuths que nous étions en mesure de préparer (Schéma 3). Nous sommes ainsi parvenus à produire une variété de composés 3-aryl-6-chloropyridazines et 3-chloro-6-hétéroaryl-pyridazines, en présence d'acétate de palladium et de triphénylphosphine. L'originalité de notre approche est qu'elle permet pour la première fois la formation de composés pyridaziniques monosubstitués de façon totalement chimiosélective. Nous avons poursuivi l'étude en proposant un mécanisme basé sur l'étude de différents paramètres expérimentaux, comme la nature de l'organobismuth ou le procédé catalytique.

Ces résulats, nous conduit parallèlement à explorer parallèlement une autre méthodologie de synthèse par voie électrochimique (Schéma 4) en vue d'obtenir une variété de 3,6-bisaryl-pyridazines disymétriques. Nous avons pu appliquer cette procédure, dont nous avons exploré le mécanisme, à la production de plus d'une cinquantaine d'analogues 3-amino-6-aryl-pyridazines à partir de précurseurs 3-amino-6-chloropyridazines de grand intérêt biologique. Nous avons aussi montré que des dérivés pyridaziniques non symétriques étaient accessibles par de nouveaux moyens éco-compatibles et moins coûteux que les procédés métallo-catalysés standards (Negishi, Suzuki ou autres….) dont les performances se sont de plus révélées moins efficaces sur nos substrats.

Application biologique  : Les composés hétérocycliques nouveaux que nous avons produits au court de cette étude ont fait l'objet d'évaluations biologiques sur la plate-forme de test anticancéreux in vitro du Cancéropôle Grand Ouest (Dr. Rémy Leguevel). Les composés aminoaryl-pyridazines et pyrazines sont connus pour constituer des briques élémentaires permettant l'accès à des motifs moléculaires de première importance dans la recherche de nouvelles substances dotées d'activités biologiques comme par exemple le traitement de l'obésité, de l'anxiété, des douleurs inflammatoires, des maladies neurodégénératives et du cancer. Trois de nos composés pyridaziniques ont montré des propriétés antiprolifératives pour des concentrations de l'ordre d'une dizaine de nM sur différentes lignées cellulaires tumorales : sein (MDA-MB-231), colon (HCT116), prostate (PC3), foie (HUH7), poumon (HACAT). Un composé en série pyrazine a plus particulièrement attiré notre attention, car il exprime des performances sélectives sub-nM sur seulement deux souches cellulaires (colon (HCT116) et prostate (PC3) sans affecter les fibroblastes témoins ce qui est très rare. Ces résultats montrent que ces molécules induisent un puissant effet antiprolifératif qui résulte d'un blocage du cycle cellulaire en phase G2m et l'entrée des cellules en apoptose (résultats non publiés). Une demande de dépôt de brevet par la SATT est en cours et une collaboration est engagée pour une étude in vivo avec le Pr. J- Y. Douillard (Centre de Recherche anticancéreux, René Gauducheau, CHU de Nantes).

Travaux réalisés dans l'équipe par :  C. Aubé Thèse ANR

Collaborations  Prs. E. Léonel et S. Codon (I.C.M.P.E - UMR 7182 -Thiais) . Dr. R. Le Guével responsable plateforme ImPACcell - Rennes)

Principale publication : Stéphane Sengmany, Arnaud Vitu-Thiebaud, Erwan Le Gall, Sylvie Condon, Eric Léonel, Christine Thobie-Gautier, Muriel Pipelier, Jacques Lebreton and Didier Dubreuil, An electrochemical Nickel-Catalysed Arylation of 3-amino-6-chloropyridazines. J. Org. Chem. 2013 , 78 (2), 370-379.

Thématique 14 - Synthèse de nouvelles molécules polyfonctionnelles pour la séparation groupée des actinides

Coordinateurs: V. Blot, M. Pipelier & D. Dubreuil

Collaboration: CEA de Marcoule (Nuclear Division Energy Radi oChemistry ) et intégré à l' Institut de Chimie Séparative de Marcoule. Projet régional PENF « pôle scientifique de l'énergie nucléaire du futur » 2010-14.

Ces travaux concernent la synthèse et l'évaluation structure/propriétés de nouvelles molécules d'intérêt pour le retraitement du combustible nucléaire usé. Pour diminuer la radiotoxicité à long terme des déchets nucléaires, il est envisagé, par le procédé GANEX, de séparer conjointement tous les actinides (U, Np, Pu, Am, Cm) en les discriminants des produits de fission (dont les lanthanides) par extraction liquide-liquide.

Dans la continuité des recherches menées avec le CEA, nous avons ciblé cette fois de nouveaux ligands bifonctionnels constitués d'une partie polyaromatique azotée, de type dipyridyl-phénanthroline ou dipyridyl-1,3,5-triazine, fonctionnalisée par des amides qui ont été synthétisés pour étudier leurs aptitudes de complexation et leur pouvoir de séparation (& exemples Figure).

Un des objectifs parmi les plus intéressants et représentatifs de cette étude a été la synthèse des 4,6-dipyridyl-1,3,5-triazines diamides 2-4 . L'objectif de cette série était de produire divers ligands dont les groupements R, en position 2 de la triazine, présentent des effets électroniques donneurs ou attracteurs différents. Divers groupements ont été envisagés : amino (NH 2 ), trifluorométhyle (CF 3 ), phényle (Ph), halogène (Cl, Br ou I) ou encore méthoxy (OMe). Comme en série phénanthroline, la voie de synthèse imaginée passe par des intermédiaires bis-6-méthylpyridyl-1,3,5-triaziniques 6a-f (Schéma 1) fonctionnalisés en 2 par le groupement R désiré dont les substituants méthyle peuvent ensuite être oxydés en acides carboxyliques puis couplés avec des résidus amines. Plusieurs voies d'obtention d'intermédiaires dipyridyl-triazines (fonctionnalisés ou non en position 2 des pyridines) sont décrites dans la littérature, mais pour un nombre très limité de groupements R présents sur la triazine centrale. Pour obtenir les intermédiaires di-méthylpyridyltriazinique 6 désirés, plusieurs stratégies de synthèse ont dû être expérimentées avant d'avoir finalement proposé une optimisation adaptable à une grande variété de structures triazines non symétriquement substituées. L'accès aux 2,4-bis-(6-méthyl-pyridin-2-yl)-1,3,5-triazines 6 utilise la cyano-pyridine 7 comme précurseur (Route III-V) . Le meilleur résultat que nous ayons obtenu suit la route V qui met en jeu la cyclisation entre un intermédiaire 2,4-dipyridyl-1,3,5-triazapentadiène 9 et un anhydride d'acide correspondant au groupement R désiré. Nous avons ainsi montré que cette nouvelle approche était extrapolable à une large gamme de groupements R, excepté pour des groupements de type OMe ou Cl ou une autr approche a du être mise au point.

Etude physico-chimiques : A la suite de ces travaux, des relations entre la structure des ligands et leur affinité pour les cations ont été établies , grâce à une approche conjointe modélisation/expérimentation et en rapprochant notamment les propriétés intrinsèques des ligands évaluées par DFT (conformations privilégiées en solution, dureté, charges électroniques des atomes de la cavité de coordination) avec les valeurs des constantes de stabilité déterminées expérimentalement. Ainsi, la fonctionnalisation du motif polyaromatique par des fonctions amide permet, d'une part d'augmenter significativement la stabilité des complexes grâce à l'affinité des cations « durs » pour les atomes d'oxygène, et d'autre part, de diminuer la basicité des ligands. S'agissant des relations entre la structure et la sélectivité actinides/lanthanides , l'implication de plusieurs paramètres a été mise en évidence. La mollesse et la taille de la cavité de coordination jouent un rôle mais la sélectivité est principalement apportée par le motif phénanthroline qui présente une affinité particulièrement élevée pour les actinides. L'étude du mode de coordination des ligands menée à l'état solide (étude structurale par DRX) a permis de mettre en évidence un mode de coordination correspondant à la participation de tous les atomes de la cavité du ligand pour la complexation des lanthanides(III) et du plutonium(IV). Enfin, l'étude en extraction liquide-liquide sur les ligands lipophiles a confirmé l'intérêt des différentes familles (phénanthroline-diamides et triazine-diamides) pour la séparation groupée des actinides. Ce travail a permis de démontrer l'intérêt des familles étudiées pour la séparation groupée des actinides, tout en apportant une meilleure compréhension des relations structures / propriétés complexantes et extractantes de tels ligands.

Travaux réalisés dans l'équipe par : M. J. Bisson (Thèse CEA 2009-12) et ces résultats ont donné lieu à 2 brevets et conduit à une extension confidentielle sous contrat avec AREVA entre 2010 et 2013 dans le cadre de la Thèse Industrielle S. Moreira 2010-13).

Collaboration : Drs. M. Miguiditchian et M-C. Charbonnel au CEA de Marcoule (Nuclear Division Energy Radi oChemistry & Process Department).

Principale publication: Julia Bisson, Jérémy Dehaudt, Marie-Christine Charbonnel, Denis Guillaneux, Manuel Miguirditchian, Cécile Marie, Nathalie Boubals, Guy Dutech, Muriel Pipelier, Virginie Blot, and Didier Dubreuil, 1,10-Phenanthroline and Non-Symmetrical 1,3,5-Triazine Dipicolinamide-Based Ligands For Group Actinide Extraction , Chem.-A Eur. J. 2014 , 20, 7819-7829. Brevet CEA/CNRS WO 2012 130902

Thématique 15 - Synthèse de nouveaux composés oligopyrroliques par régression de cycles

Coordinateurs: M. Pipelier & D. Dubreuil

Cette thématique représente le développement d'une recherche fondamentale en hétérochimie que nous poursuivons depuis quelques années. Un des axes majeurs concerne la synthèse de composés oligopyrroliques par une régression d'enchaînements oligopyridaziniques. Dans cette optique, nous avons mis au point une méthode d'extrusion sélective d'atomes d'azote par voie électrochimique que nous appliquons à la synthèse de composés oligohétérocycliques polyfonctionnels. Applications en biologie  : Plusieurs composés issus de ce travail ont montré un potentiel important en cancérologie et en parasitologie. Après l'étape de tests in vitro , un produit a été sélectionné après des tests anticancéreux sur la plate forme in vivo du Cancéropôle Grand Ouest.

Travaux réalisés dans l'équipe par : C. Aubé

Collaboration:

  • Cancérologie  - J.-Y Douillard (Centre de Recherche Lutte Contre le Cancer, CHU - Nantes).
  • Chimie  : Dr. D. Jacquemin Unité de Chimie-Physique Théorique et Structurale (2742) Universitaires Notre-Dame de la Paix Namur , Belgique.

Financements : Ligue Contre le Cancer 2008 et Cancéropôle Grand Ouest et ANR blanc 2009 « Foldapsules » .