Jeudi 21 Septembre 2017                           

PRESENTATION DU CEISAM:

 

OBJECTIFS

 

Le fil conducteur de toutes nos recherches est la Chimie Moléculaire. Le caractère interdisciplinaire des projets menés au sein du laboratoire, à travers ses réseaux de partenariats régionaux, positionne CEISAM comme un soutien des deux pôles ligériens « Santé » et « Agroalimentaire » et du pôle « Energie » qui est en cours de structuration dans les Pays de la Loire.

Ceci est rendu possible par l'expertise reconnue des différents acteurs du Laboratoire CEISAM dans différents domaines: Chimie Fine (synthèse et méthodologies), Répartitions isotopiques naturelles (mesure & approche globale du métabolisme), Liaison hydrogène (mesure, modélisation & applications), Biomatériaux, Énergie, Biocapteurs électrochimiques.

LA RECHERCHE

 

Tout en maintenant une activité méthodologique forte en chimies théorique, organique/organométallique et analytique, ainsi qu'en physico-chimie, CEISAM a un positionnement stratégique transversal en synergie avec le secteur Santé, le secteur Végétal/Agro-alimentaire et le thème Matériaux.

 

CEISAM bénéficie d'une très bonne visibilité dans les domaines suivants :

  • les matériaux moléculaires photostimulables (stockage de l'information, cellules photovoltaïques à colorant, photosynthèse artificielle et bioimagerie), via une approche de conception-élaboration-caractérisation incluant la modélisation théorique des processus électroniques associés
  • les biomatériaux (systèmes combinés « substitut osseux/principe actif »)
  • l'analyse et l'exploitation des effets isotopiques induits par le métabolisme (isotopome) dans le vivant
  • la RMN 2D ultra-rapide
  • la catalyse organométallique homogène et hétérogène pour la mise au point de procédés éco-compatibles en chimie fine
  • la chimie moléculaire de haut niveau en soutien au secteur Santé sur les thématiques suivantes :
  • (i) la médecine nucléaire autour d'un triptyque ‘Physique – Chimie – Médecine' s'appuyant sur le cyclotron de haute énergie Arronax (CEISAM est un des laboratoires partenaires de l'Equipex « Arronax+ » et du Labex « Iron »)
    (ii) A partir d'une compréhension fine des mécanismes de reconnaissance ligands-récepteurs, la conception puis la synthèse de molécules d'intérêt biologique et de nouvelles cibles thérapeutiques dédiées principalement aux pathologies comme les cancers, les infections bactériennes, les maladies du SNC, et la mise au point de dispositifs pour la prédiction des mécanismes oxydatifs de polluants émergents (xénobiotiques, médicaments).

 

Dans ce cadre, le laboratoire CEISAM est organisé en cinq équipes  :

HISTOIRE DU CEISAM

 

La création de CEISAM (Chimie Et Interdisciplinarité, Synthèse, Analyse, Modélisation) au 1er Janvier 2008, avait comme principal objectif de structurer la Chimie Moléculaire Nantaise en regroupant les trois laboratoires du domaine (LSO [ex-UMR CNRS 6513], LAIEM [ex-UMR CNRS 6006], LSM [ex-EA 1149]), et en mettant à profit leur complémentarité.

L'UMR CNRS 6230 CEISAM réunit ainsi des savoir-faire méthodologiques fondamentaux en synthèse organique, en chimie bio-organique analytique et en modélisation moléculaire. Ensuite, dans le cadre du CPER 2007-2013 des Pays de la Loire, un bâtiment a été construit qui permet depuis Mai 2013 d'accueillir sur un seul site toutes les équipes de l'UMR. Cette infrastructure moderne, contribue à soutenir la dynamique de l'UMR CEISAM, à renforcer son rôle de moteur de l'interdisciplinarité et accroître la visibilité et la compétitivité des Sciences Chimiques Moléculaires de Nantes au niveau international